logo

la Félibrée à St Aulaye en Périgord

14

juin

2016

félibrée 2016

félibrée à saint aulaye en périgord

fête traditionnelle dordogne 2016

ACTIVITES EN EXTERIEUR ET INTERIEUR
Retrouvez-moi les 1, 2 et 3 juillet 2016
« Tous les ans, le 1er dimanche de juillet, a lieu dans une ville différente du Périgord, une fête appelée Félibrée en Français ou Felibrejada en Occitan. Ce rituel, hérité des troubadours qui chantèrent jadis la langue d’oc dans toutes les cours d’Europe, est la journée de la langue d’oc et des félibres, de la terre, des coutumes et de la tradition périgordes.

Elle est organisée par l’association Lo Bornat dau Perigord (la rûche), école félibréenne du Périgord fondé en 1901, dont le siège est à Périgueux. L’association est devenue l’ensemble des hommes et femmes dépositaires d’un savoir et des traditions de l’occitanie. La première Félibrée a eu lieu en 1903 à Mareuil sur Belle.

La Félibrée a toutes les caractéristiques d’une fête à l’ancienne, comme on peut en voir dans beaucoup de régions. Cependant, il ne s’agit pas d’une manifestation touristique. Les Périgourdins en sont prioritairement les acteurs et les consommateurs.

Histoire :
Lo Bornat dau Périgord, école félibréenne fondée en 1901, pour la défense et l’illustration de la langue d’Oc en Périgord, a eu pour parrain Eugène Le Roy qui proposa au Majoral Auguste Chastanet le nom de la nouvelle association. Le grand poète provençal et Prix Nobel de Littérature, Frédéric Mistral, cautionna cet événement occitan.l’honneur la langue de leurs aïeux. C’était le 21 mai 1854. Il y avait là Frédéric Mistral, Roumanille, Aubanel, Anselme Mathieu, Alphonse Tavan, Paul Giéra et Jean Brunet. Il fallait un nom à ces poètes fervents; et comme Mistral entendit un jour une vieille femme fredonner le cantique de saint Anselme où reviennent “ les sept Félibres de la loi, » c’est-à-dire les sept Sages, les sept Docteurs, il aima choisir ce mot mystérieux venu du fond de l’âme populaire. Et voilà le Félibrige fondé.
L’association organise tous les ans (depuis 1903 à Mareuil sur Belle) une grande Félibrée qui attire des dizaines de milliers de périgoudins et de félibres. Elle est dirigée par un Majoral élu à vie.

Préparation :
La ville est parée de ses plus beaux atours. Pendant toute l’année, les associations locales, les commerçants ont travaillé à la réalisation des fleurs et à la mise en œuvre des décors. Entièrement livrée aux félibres, on y accède par des portes réalisées par les communes du canton, chacune mettant en valeur sa spécificité.
On pourra retrouver tout au long de la journée des activités traditionnelles où tout le savoir faire des artisans locaux sera mis en valeur : construction traditionnelle de la Double, panier d’osier, poterie, dentelle, tradition culinaire …Les commerçants participent activement en décorant leur vitrine d’objets traditionnels conservés par des collectionneurs. C’est l’occasion d’un retour en arrière enrichissant ».