logo

Contactez-moi

écrivez-moi, téléphonez-moi, rendez-moi visite

& gardons le contact

Contactez-moi

Téléphone Contactez-moi Le souper d'sacoches

Comment venir

Prenez l’Avenue du Général Leclerc en passant sur le viaduc dans le bas de
la ville. Passez devant le château et vous me trouverez à 100 m sur votre
gauche.

 

Nom complet (champ obligatoire)

Courriel (champ obligatoire)

Objet

Message


 

Bonjour ! Je suis Nathalie Lecœur, et je travaille avec soin pour créer des articles uniques, à partir de cuirs d’origine France, avec authenticité, passion et savoir-faire. Vous voulez en savoir plus sur moi et où trouver mes créations? Lisez la suite !

 

Nathalie Lecœur – A propos le Souper d’Sacoches

Je me suis installée à Léguillac-de-Cercles, à 13 kilomètres de Brantôme, dans un petit hameau sur une colline, Les Tremblades. J’aime cet endroit, au cœur de la nature, dans le parc naturel régional Périgord-Limousin. Autour de moi, tout est vert, c’est calme, c’est serein. Mon métier, c’est ma vie. Je suis maroquinière. Je travaille le cuir dans la pure tradition, j’aime créer de beaux objets entièrement faits à la main : des sacs, des ceintures, des cabas, des bourses, des étuis et des pochettes... Vous savez, j’ai changé de vie du jour au lendemain pour me consacrer à mon rêve : avant je travaillais dans le secteur bancaire, à Bordeaux. J’étais chargée de gestion régionale, mais je ne m’épanouissais pas dans mon métier, dans la cohue de la ville et le bruit des klaxons. Je voulais vivre à la campagne, je voulais vivre de ma passion : le cuir. Alors, il y a trois ans, je suis retournée faire des études. J’ai appris la maroquinerie, j’ai passé un diplôme dans ce domaine tout en me perfectionnant au contact de Franck Tioni, Compagnon du Devoir. Je me suis lancée dans l’aventure, j’ai déménagé en Dordogne, et j’ai développé mon activité. Ce qui me plaît dans le cuir ? C’est une matière vivante, une matière naturelle.

J’aime ce qui est beau, je suis attentive à la qualité. C’est pour cela que je m’approvisionne uniquement en peaux françaises, avec une préférence pour les peaux locales à chaque fois que c’est possible. Pour créer un article en cuir, je dois être autant manuelle qu’imaginative. J’envisage toutes les étapes de réalisation avant de commencer, je réalise des croquis et des patrons. Tout commence toujours par une étape de réflexion. Je développe à la fois de petites séries destinées à la vente, par exemple, à l’Office de Tourisme de Brantôme, mais aussi des articles uniques, comme de beaux sacs ou des pochettes de mariage, pour répondre à une commande bien spécifique. Quoi qu’il en soit, ce qui me touche le plus, c’est la reconnaissance de mes clients. Aujourd’hui, je vis et j’exerce mon activité en Périgord Vert, c’est un endroit idéal quand on travaille dans le domaine du cuir (le saviez-vous, c’est aussi là qu’Hermès a choisi de s’installer !). Alors, je me lève tôt le matin, je pars me promener, je m’emplis de toute cette énergie autour de moi et je me sens bien. Prête à imaginer, à travailler, à créer. Et prête à créer pour vous, si vous le voulez ! D’ailleurs, ça vous dit ? Moi aussi ! On commence quand ?